Canada 150

Le français suit

2017 is a big year for Canada. All year we will be celebrating our 150th birthday as a nation and the epicentre for festivities is right here in Ottawa. It is a big year for open data in Ottawa as well, with 2017 being the first full year of both the Federal government’s and Ontario’s commitment to the International Open Data Charter. The City of Ottawa as well is making great open data strides with the recent release of their Open311 API.

Tracey_Jordan

Jordan Zed introduces Dr. Tracey Lauriault.

The ODI Ottawa node recently had the privilege of co-hosting an International Open Data Day EVEnt (We held it Friday, March 3rd on IODD2017 eve) with the Treasury Board of Canada Secretariat (TBS Canada).  The event room at TBS Canada was filled to capacity with a good mix of Public Service, civil society and technology attendees.  Mélanie Robert, Executive Director of the Open Government Secretariat, opened proceedings with a great synopsis of Canada’s open data accomplishments and reiterated their commitment to collaborating with civil society  to advance Canada’s open data ecosystem.  The main event was a panel discussion adeptly moderated in both French and English by Jordan Zed, Director, Open Government, Chief Information Officer Branch – TBS Canada.  The panel consisted of:

  1. Dr. Tracey Lauriault, Carleton University. Well-known international open data advocate, 2016 Open Data Leader of the Year – Canadian Open Data Summit 2016
  2. Lisa Deacon, Canadian Bureau for International Education, CBIE, co-leader of Datafest Ottawa.
  3. Tina Groves, IBM, Data for Good
  4. Robert Davidson, Veracify, Open Data Institute Ottawa node
DSC_0105 (1)

Panel prepares for IODD 2017 discussion. (Left to right: Jordan Zed, Dr. Tracey Lauriault, Lisa Deacon, Tina Groves, Rob Davidson).

Topics discussed were as diverse as the audience:

  1. March 3rd 2017 – Where is open data in Canada as of this date?
  2. How can Canada’s OGP commitments move Canada’s open data movement forward?
  3. How do we move past hackathons to get to real social and economic gains through open data?
  4. What role does data/digital literacy play in the evolution of open data?
  5. Uniquely Canadian:  How do we overcome the challenge of navigating open data through multiple levels of government?
  6. What can we learn from the current American situation with their open data accomplishments regressing?
  7. What will be talking about during IODD2018?
Rob Davidson talks ODI and IODD2017.

Rob Davidson talks ODI and IODD2017.

It was clear from the lively discussion that much more needs to be accomplished by all interested parties before open data is fully institutionalized in government and society.  Special thanks to all the TBS Canada people that helped pull together this event so quickly that it would make an agile practitioner’s head spin, including but not limited to:

  • Christine Climenhage
  • Momin Janjua
  • Thomas Kearney
  • Karin Fuller

So while other Ottawans and visitors to the National Capital Region may be looking forward to the North American debut of La Machine or the massive July 1st Canada Day celebration, I will be closely watching the progress of open data in Canada during 2017, we have such a great opportunity to set the stage for Canadian democracy and prosperity for the next 150 years.


L’année 2017 est une année importante pour le Canada. Durant toute l’année, nous célébrerons le 150 e  anniversaire de notre nation, et l’épicentre des festivités sera ici même, à Ottawa. C’est également une année importante pour les données ouvertes à Ottawa, puisque 2017 est la première année complète d’engagement pour les gouvernements fédéral et ontarien envers la Charte internationale sur les données ouvertes. Par ailleurs, la Ville d’Ottawa réalise également de grands progrès au chapitre des données ouvertes avec la diffusion récente de son interface de programmation d’application (API) Open311.

Jordan Zed présente le Dr Tracey Lauriault.

Jordan Zed présente le Dr Tracey Lauriault.

Le nœud d’Ottawa de l’Institut des données ouvertes (IDO) a récemment eu le privilège d’organiser conjointement une activité pour la Journée internationale des données ouvertes (que nous avons tenue le vendredi 3 mars, la veille de la Journée internationale des données ouvertes de 2017) avec le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT du Canada). La salle d’événements du SCT du Canada était remplie au maximum de sa capacité d’un bon mélange de participants de la fonction publique, de la société civile et du milieu de la technologie. Mélanie Robert, directrice générale du Secrétariat du gouvernement ouvert, a ouvert la séance en présentant un excellent résumé des réalisations du Canada en matière de données ouvertes et a réitéré l’engagement du Canada de collaborer avec la société civile pour faire avancer l’écosystème canadien des données ouvertes. L’événement principal était une discussion de groupe modérée avec brio, en français et en anglais, par Jordan Zed, directeur, Gouvernement ouvert, Direction du dirigeant principal de l’information — SCT du Canada. Le groupe était composé des participants suivants :

  1. Tracey Lauriault, Université Carleton. Championne réputée à l’échelle internationale en matière de données ouvertes, chef de file de l’année 2016 dans le domaine des données ouvertes lors du cadre du Sommet canadien sur les données ouvertes de 2016.
  2. Lisa Deacon, Bureau canadien de l’éducation internationale (BCEI), codirectrice de Datafest Ottawa.
  3. Tina Groves, IBM, Data for Good.
  4. Robert Davidson, Veracify, Institut des données ouvertes, nœud d’Ottawa.
Le panel se prépare à la discussion de l'IODD 2017. (dans l'ordre habituel: Jordan Zed, Dr Tracey Lauriault, Lisa Deacon, Tina Groves, Rob Davidson).

Le panel se prépare à la discussion de l’IODD 2017. (dans l’ordre habituel: Jordan Zed, Dr Tracey Lauriault, Lisa Deacon, Tina Groves, Rob Davidson).

Les sujets discutés étaient aussi diversifiés que l’auditoire :

  1. 3 mars 2017 – où en sont les données ouvertes au Canada à l’heure actuelle?
  2. Comment les engagements du Canada dans le cadre du Partenariat pour un gouvernement ouvert  peuvent-ils faire progresser le mouvement des données ouvertes du Canada?
  3. Comment pouvons-nous dépasser les marathons de programmation pour arriver à réaliser de réels gains socio-économiques grâce aux données ouvertes?
  4. Quel rôle joue la compréhension des données ou la culture numérique dans l’évolution des données ouvertes?
  5. Un défi typiquement canadien : comment pouvons-nous surmonter le défi de la navigation des données ouvertes dans de multiples ordres de gouvernements?
  6. Que pouvons-nous apprendre de la situation actuelle aux États-Unis, alors que leurs réalisations sur le plan des données ouvertes accusent un recul?
  7. Quels seront les sujets abordés au cours de la Journée internationale des données ouvertes de 2018?
Rob Davidson parle d'ODI et d'IODD2017.

Rob Davidson parle d’ODI et d’IODD2017.

l était clair d’après la discussion animée que toutes les parties intéressées ont encore beaucoup à accomplir pour que les données ouvertes soient entièrement institutionnalisées à l’échelle du gouvernement et de la société. Nous remercions tout particulièrement tout le personnel du SCT du Canada qui a contribué à l’organisation de cet événement de manière si rapide qu’un habile praticien en aurait la tête qui tourne, y compris, mais sans s’y limiter :

  • Christine Climenhage
  • Momin Janjua
  • Thomas Kearney
  • Karin Fuller

Donc, pendant que d’autres citoyens d’Ottawa et visiteurs de la région de la Capitale nationale attendront sans doute avec impatience la première nord-américaine de La Machine ou l’imposante célébration de la fête du Canada le 1er juillet, je surveillerai étroitement l’avancement des données ouvertes au Canada au cours de 2017. Nous avons une excellente occasion d’ouvrir la voie à la démocratie et à la prospérité canadiennes pour les 150 prochaines années.

Posted in Uncategorized and tagged , , .